Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 16:23

PV de l’Assemblée générale d’Utopiks Loustiks – Mercredi 6 juillet 2016

Au domicile de Philippe et Martine Réginensi – 11 rue de Bois-Bas – 56870 – Baden

Ouverture de séance à 20 H 00

Etaient présents :

Antoine Lemonnier - président

Soizic Lahonda - trésorière

Julien Danielo - secrétaire

Jean-Michel Philippe

Bérénice Thivet

Carmen Arhuero

Joëlle Danielo

Philippe Réginensi

Martine Réginensi

Jérémy Carel

Marie Desetables

Catherine Morio

Francis Lemaçon

Chloé Lemaçon (en direct d’Osaka-Japon via Skype)

Sont excusés :

Maria Jauniau

Anne Lambert

Romuald Arhuero

Jean-Luc Le Parc

Ordre du jour

Bilan semestriel d’Utopiks Loustiks France

Bilan semestriel d’Utopiks Loustiks Madagascar

Bilan financier du 1er janvier au 1er juillet 2016

CISCO et emploi de directrice de l’école

Projet UGSEL et organisation des interventions dans le Morbihan

Démarchage des écoles du Morbihan

Raid du Golfe 2016

Opération vanille et restant des objets malgaches

Marche de Solidarité 2017

Vide-grenier de Saint-Armel

Projets pour le 2nd semestre à Madagascar

Questions diverses

Bilan semestriel d’Utopiks Loustiks France

Les actions de l’association en France se résument aux interventions dans les écoles primaires privées du pays de Vannes : Ste Jeanne d’Arc de Vannes, Ste Marie d’Arradon et St Gwen de Vannes. Et le Raid du Golfe auquel a participé Jean-Michel Philippe.

Ces interventions avaient pour but de faire découvrir l’association et d’avoir une première approche culturelle de Madagascar à travers l’île de Nosy-Be par les 5 sens : odorat, goût, ouïe et vue et toucher. Pour cela les élèves découvraient des photos de Nosy-Be, sentaient et manipulaient des épices de l’océan indien (vanille, cumin, poivre, curcuma,…) et de l’huile essentielle d’Ylang ylang. Ecoutaient de la musique et touchaient un herbier confectionné par les élèves d’Utopiks Loustiks. Ces interventions intervenaient toutes avant la semaine sainte et s’inscrivaient dans des opérations bol-de-riz, repas solidarité et pain-banane. Au repas du midi, les élèves français optaient pour un repas spécial comptant au prix d’un repas normal. La différence financière obtenue a permis de récolter 1100 € pour Jeanne d’arc, 1000 € pour Sainte Marie et 1200 € pour St Gwen.

Le retour avec les enfants a été satisfaisant car ils ont massivement adhéré. Les élèves de l’école Sainte-Jeanne d’Arc ont d’ailleurs pu réaliser sous la direction de Marie Desetables, professeur des écoles dans cet établissement, un magnifique ouvrage intitulé « En route pour l’Afrique… ». Marie prend la parole et nous explique son initiative : « Mon projet est parti du thème de l’école de cette année : l’Afrique. Ayant été nommée sur trois classes différentes (MS, GS, CM2), je souhaitais profiter de cette opportunité pour fédérer les élèves d’âges différents et les faire se rencontrer autour d’un projet commun. En paralèle, lors d’une réunion de liaison CM2-collège, j’ai présenté l’idée que j’avais en tête à mes collègues. […]

Durant le projet, les élèves de CM2 et de 5ème ont participé à plusieurs conférences sur l’Afrique, ce qui a permis une vraie mise en projet et a créé une atmosphère africaine. Chaque élève a reçu un pays différent. Les CM2 ce sont aidés de guides rédigés par des 5èmes pour rédiger des histoires inspirées de la réalité du pays sur lequel chacun travaillait. […].

Jean-Michel Philippe a participé cette année au raid du Golfe – le Trail de 177 km, une boucle en une seule étape, à allure libre, comportant en bateau semi-rigide de 10 minutes, à mi-parcours, entre Locmariaquer et Port-Navalo, se réalisant de jour comme de nuit autour du Golfe du Morbihan, sur des terrains variés. Le temps maximal de l’épreuve est fixé à 42 heures (toutes pauses comprises), sous réserve d’être passé aux divers postes de pointage avant les heures de fermeture et aux points de contrôle. Jean-Michel a fait une course très honorable de 120 km. Comme pour les précédentes éditions, Jean-Michel avait sollicité des parrainages pour tant d’euros du kilomètre (sur le même principe que la marche de solidarité de SFX). 90 personnes ont fait des promesses de dons montant à la somme de 10 € du kilomètre ! De cette manière Jean-Michel a pu récolter au profit de l’association la somme de 1200 €.

Francis propose pour l’année prochaine de parler de cette opération à Jean Guitard, coureur de fond également et qui souhaite faire le trail en 2017. L’idée serait par le biais de son réseau de monter une équipe de 4 personnes minimum pour former au minimum une équipe de 4 personnes afin de réaliser un relais. L’info sera à diffuser au cours de l’année.

Bilan semestriel d’Utopiks Loustiks Madagascar

Pour la situation à Madagascar, Chloé Lemaçon prend la parole. Les livres de français sont bien arrivés à l’école « Bao » et « Flamboyant ». Grâce à ces ouvrages tous les enfants de niveau « CP » savent lire correctement. Pour les livres de maths, il manque encore les manuels du maître sur les 5 niveaux et les maîtresses continueront à faire des photocopies pour les exercices.

Notre bénévole sur place Jean Vives, a réalisé de nombreuses activités sur place avec les enfants et a supervisé le travail de nos deux institutrices Hanitra et Prisca qui s’en tirent haut la main.

Le partenariat avec l’école française de Nosy-Be à Hell-Ville a été très bénéfique. Les institutrices y ayant passé un stage de trois jours, nous avons pu installer un réseau de correspondance entre les élèves des deux écoles. Les loustiks ont pu échanger des cartes, des photos lors de trois déplacements à Hell-Ville tandis que les élèves de l’école française sont venus une matinée à Andilana où ils ont pu réaliser des cadeaux et un herbier. Le bilan est plus que positif. Dans un futur proche nous allons donc continuer le partenariat avec d’autres élèves.

Nos loustiks ont ainsi pu visiter une exposition à l’école des loisirs et effectuer une sortie scolaire financée par l’école St Gwen de Vannes : la distillerie d’ylang-ylang, le lémurialand, le village historique de Marodoka (port de commerce du XVIIe siècle) et pour la première fois pour beaucoup un boutre sur le port de Hell-Ville.

Le Tuk-tuk qui a été financé par l’école Ste Jeanne d’Arc va permettre le transport de nos élèves entre Madiro et Andilana, nous allons aussi pouvoir bénéficier du taux de change intéressant entre l’euro et l’ariary.

L’acquisition d’un four solaire grâce aux fonds récoltés par l’école Ste Marie d’Arradon a été bénéfique mais n’est pas sans poser de problèmes car la cuisinière Netty n’a aucune volonté d’apprendre à s’en servir et les maîtresses doivent parfois rentrer en conflit avec l’employé et gérer elles-mêmes, une utilisation qui s’avère tout de même compliquée. Le four a donc servi occasionnellement, son emploi avec la parabole s’est avéré plus efficace mais plus dangereux.

Il faudrait donc solliciter une nouvelle fois l’association ADS qui viendrait éventuellement passer expliquer le fonctionnement du four.

Chloé nous apprend qu’elle a décidé avec les maîtresses de terminer le bilan financier au mois d’août en maintenant un budget serré. Chloé s’occupera essentiellement des courses de viande en laissant plus d’autonomie aux institutrices pour le reste. Le potager fonctionne très bien, il est « vivace » comme dirait Chloé mais la culture locale rend difficile l’emploi du compost.

Le projet UGSEL

Le projet proposé par Utopiks Loustiks à l’UGSEL (Fédération sportive éducative de l’enseignement catholique) consistait en l’achat d’un bus de capacité moyenne pour palier à la pénurie de transport scolaire sur l’île. Ce projet a été validé.

Ce bus Utopiks pourrait non seulement transporter les 10 élèves du centre qui auront quitté l’école primaire pour le collège mais aussi donner la possibilité à 17 autres élèves d’Andilana de profiter de meilleures conditions de transport. L’abonnement pour les scolaires pourrait être moins cher que le tarif pratiqué actuellement dans d’extrêmes mauvaises conditions de sécurité. La distance entre Andilana et Hell-Ville est de 26 km.

Il pourrait aussi être un service ponctuel et de qualité pour un tas de personnes qui circulent chaque jour entre Hell-Ville et Andilana, et qui sont, eux aussi, entassés comme des sardines (jusqu’à 12 dans une 4L !). Pour ceux-là, afin de ne pas être considéré comme un concurrent déloyal, nous pratiquerions les mêmes tarifs que les bus collectifs. Le Coût du projet est estimé à 10333,33 €.

L’Ugsel concerne tous les élèves issus des écoles catholiques du Morbihan allant de la maternelle au lycée.

Les documents à prévoir pour juin 2017 sont :

  • Un film ou diaporama de 10 minutes environ à destination des élèves du primaire, du collège et du lycée. Pour cela nous pourrons nous inspirer du diaporama fait par l’association « Antsirabé de Larmor Plage pour Madagascar », voire se mettre en rapport avec eux pour parler de leur projet et du nôtre.
  • Prévoir un slogan avec le mot « courir » ou ses dérivés.
  • Prévoir les éléments nécessaires à la réalisation d’une affiche qui sera réalisée avec l’UGSEL.
  • Un certificat de participation sera donné à chaque enfant participant.
  • Prévoir les éléments essentiels à la réalisation d’un flyer expliquant le pourquoi de l’association (un historique, un état des lieux, un projet…) flyer qui sera donné aux partenaires.

L’affiche, les diplômes et les faux-frais seront déduits de la somme récoltée.

Le projet sera lancé en septembre 2017 à l’assemblée générale de l’UGSEL vers les 11-12 septembre 2017 avec les différentes personnalités présentes : le président de l’UGSEL, le conseiller général, le directeur diocésain. Il faudra donc prévoir une intervention du président. De plus les adhérents d’Utopiks Loustiks seront sollicités pour d’éventuelles interventions à travers le département devant des classes de collège et primaire à la demande de celles-ci. Pour cela, les écoles devront s’inscrire sur internet.

En juin 2018, le chèque sera remis le jour des jeux départementaux à Plouay où de nouveau le président interviendra.

Pour toute question supplémentaire il est possible de contacter Dominique CADORET (LE NEZET) au 06-20-21-60-31.

L’assemblée a donc commencé à réfléchir à un slogan :

  • Courrons après le bus ! Pour un transport scolaire digne et sécurisé
  • Un bus pour ne plus courir
  • Le bus n’attend pas !
  • Ne ratez pas le bus ! Courrez après avec Utopiks Loustiks !
  • Rien ne sert de courir, il faut partir en bus !
  • Courrez pour avoir le bus - pour un ramassage scolaire sur Nosy-Be
  • 1 bus = 1 journée d’école gagnée
  • Un bus de 10333 € = du temps pour apprendre

Nous comptons éventuellement sur Francis et son agence de communication « Image Plus » pour nous réaliser des maquettes.

Le projet serait réalisable en 2019 !

La question se pose pour le chauffeur qui serait indépendant ou à rattacher à l’association mais également sur les horaires du bus qui seraient essentiellement scolaires ou si le reste de la journée nous passons le bus en statut public.

Bilan financier d’Utopiks Loustiks France

La trésorière Soizic Lahonda prend la parole. Au 30 juin 2016, le compte d’Utopiks Loustiks s’élève à la somme de 14630,09 € (sans l’argent du raid du Golfe). Les dons issus des produits malgaches s’élèvent à la somme de 1276,09 €, les dons de l’opération vanille ont rapporté 285 €. Les opérations dans les écoles du Morbihan ont rapporté la somme de 3141,10 €. L’association « Un nouveau monde en marche » a fait un don de 350 €. La subvention du conseil départemental a rapporté 2400 €. Les dons indépendants ont rapporté la somme de 85 €. Le renouvellement des adhésions ont permis d’obtenir la somme de 300 €. Les prélèvements SEPA ont rapporté 165 €/mois. Et les dons en virement mensuel la somme de 65 €/mois.

A côté de cela le livret bleu totalisait la somme de 1022 €.

Le président devra faire un mot de remerciement à chaque partenaire qui a œuvré au profit de l’association : Ecole Ste Marie d’Arradon, Ecole St Guen de Vannes, Ecole Ste Jeanne d’Arc de Vannes, Le conseil Départemental du Morbihan, L’association Un monde en Marche.

Pour 2017 se pose le problème de l’arrêt des subventions du conseil départemental depuis que l’objectif d’Utopiks Loustiks ne relève plus des compétences du département du Morbihan. Philippe Réginensi propose de contacter sa nièce qui pourrait nous aider à monter un dossier de subventions à déposer auprès de l’Union Européenne qui aurait hérité des compétences du département.

Chloé Lemaçon nous propose de son côté de solliciter la fondation TELMA qui est le premier opérateur fixe, mobile et internet à Madagascar « Entreprise responsable, TELMA se préoccupe du bien-être et de la qualité de vie des Malgaches. C'est dans ce contexte qu'elle crée la Fondation TELMA, entité novatrice dans sa politique d'investissement social et humanitaire, le 1er Février 2011.

Notre mission : Apporter une solution rapide et pérenne aux besoins de 1ère nécessité des Malgaches. Pour cela, la Fondation TELMA met toute son énergie et son savoir-faire au service des associations et des partenaires sociaux Malgaches qui ont besoin d'aide dans la réalisation de leur projet. »

L’initiatrice du projet serait notre nouvelle directrice malgache Fulvia Pennuen. Seuls les dossiers complets et répondant aux critères de sélection donneront lieu à une étude approfondie. A la réception du dossier, le projet est examiné et étudié sur le plan technique, financier et marketing, sachant que durant cette étude, l'initiateur du projet pourrait être convié à une réunion, au sein de la Fondation TELMA, afin de préciser quelques points, si nécessaire. A la suite de cette étude, le projet est présenté au Conseil d'Administration de la Fondation, qui donnera sa décision sur l'accord ou non d'une subvention. Si une subvention est accordée, un protocole d'accord sera établi entre la Fondation TELMA et l'initiateur du projet. La Fondation TELMA souhaiterait que l'initiateur du projet nous transmette un bilan détaillant l'utilisation de la subvention reçue, ainsi qu'une évaluation du projet mis en œuvre. La sélection des dossiers s’effectuera après délibération du Conseil d’Administration de la Fondation TELMA.

Il est rappelé que les associations éligibles doivent remplir les conditions suivantes :

· D’intérêt général, à but non lucratif

· S’engageant à produire des comptes annuels selon les principes et méthodes comptables

En cas de sélection du dossier, l’association devra fournir ses statuts, apporter la preuve qu’elle remplit les conditions ci-dessus et signer la Charte de la Fondation TELMA. Les dossiers de candidature doivent être déposés suffisamment tôt, au minimum 3 mois avant la date prévue du début du projet, pour permettre leur étude par le Comité Exécutif et la décision du Conseil d’Administration.

Employés d’Utopiks Loustiks

Nos deux institutrices Hanitra et Prisca ont fait énormément de progrès grâce à l’intervention de Jean Vives, de l’acquisition de manuels et du partenariat avec l’école Lamartine, et nous nous en félicitons. Prisca a été un élément moteur dans la redynamisation du groupe et donc d’un grand soutien auprès de Hanitra qui a retrouvé de la motivation.

Le fait de créer un emploi de directrice en la personne de Fulvia Pennuen qui est de nationalité malgache comme l’exige la CISCO (circonscription scolaire malgache) apportera beaucoup de soutien auprès des institutrices. En effet, des conflits peuvent apparaître entre les institutrices qui suivent à la lettre les directives de l’association et les autres employés (cuisinière, technicien et gardien) qui ne peuvent faire qu’à leur tête et ne pas suivre les principes fondamentaux de l’association. Le fait d’avoir une directrice malgache venant de Nosy-Be pourra remédier les petits problèmes du quotidien.

Nous souhaitons également mettre un terme (ou du moins mettre en pause) la bibliothèque d’Utopiks Loustiks, laquelle fonctionne peu, voire pas du tout. Haingo serait licenciée mais continuerait à travailler au même endroit, le restaurant la Rhum-riz comme auparavant. Son salaire servirait à financer le salaire de la directrice qui travaillerait à mi-temps pour Utopiks Loustiks.

Nous laisserions un fonds essentiel de la bibliothèque à l’école et donnerions le reste des livres à l’association Batumoch à Ambatoloka à Nosy-Be. Nous donnerions à Haingo deux mois de préavis avant Octobre.

Semestre Août – janvier 2016-17

Nous souhaitons continuer à démarcher les écoles du Morbihan, Joëlle Danielo s’occuperait de contacter une ou deux écoles de Séné ou alentours. Nous devrons également contacter Anthony Bastide travaillant dans un collège privé de Theix. Soizic Lahonda et Antoine Lemonnier ont également contacté le réseau d’écoles privés de Malestroit pour l’opération bol-de-riz 2017, ils sont intervenus devant une quinzaine de directeurs d’établissements du canton de Malestroit. A ce jour l’école Ste Jeanne d’Arc de Malestroit a répondu positivement.

De plus le collège St Félix d’Hennebont a répondu positivement pour la même opération.

Le projet pourrait être la restauration du bâtiment des loustiks ou la construction d’un nouveau bâtiment (classe, bibliothèque, activités,…).

Nous allons également renouveler l’opération dons contre vanille et épices de Madagascar. La vanille dont le prix a doublé cette saison devrait être achetée en août.

Nous allons également proposer un dossier pour la marche de solidarité 2017 organisée par le collège/lycée Saint-François-Xavier de Vannes. Le dossier devra être déposé en octobre 2016 pour un vote en novembre 2016. Les adhérents décident de choisir comme projet le financement des repas comme en 2014 pour deux ans.

Le dernier WE de septembre se tiendra comme chaque année le vide-grenier de Saint-Armel dans le golfe du Morbihan, auquel Utopiks Loustiks participera. Il faudra donc dès à présent récolter les objets en bon état ainsi que trier les nombreux vêtements entassés depuis plusieurs années, un ou deux week-ends avant le jour J, chez Francis.

A Madagascar, la rentrée se fera vers la mi-octobre et nous repartons pour un effectif de 25 élèves. L’organisation des classes dépendant des départs et arrivées des élèves.

Questions diverses

Chloé nous fait part de nouveau de l’opération LILO sur internet. Chaque année, chacun de nous rapporte aux moteurs de recherche 30 € par an grâce à la publicité. Et si cet argent pouvait financer des causes utiles ? En utilisant Lilo, cet argent va à des projets sociaux et environnementaux.
Naviguez Utile, essayez Lilo ! Lilo est disponible sur ordinateurs, tablettes et Androïd... vous l'installez et vos recherches passent directement par Lilo.

Pour installer c’est ici : http://www.lilo.org/fr/

Pour donner ses gouttes d’eau directement à Utopiks Loustiks c’est ici : http://www.lilo.org/fr/utopiks-loustiks-une-ecole-un-avenir-pour-les-enfants-de-nosy-be/

L’ordre du jour étant épuisé, le président clôt l’assemblée générale à 22 H 30.

Julien DANIELO Antoine Lemonnier

Secrétaire président

Partager cet article

Repost 0
Published by utopiksloustiks
commenter cet article

commentaires